jeudi 8 novembre 2012

Credit immobilier : emprunter à 60 ans

A 60 ans, bien des projets peuvent être encore concrétisés !

Cependant, certains tendent à penser que cela leur serait bien trop compliqué d'obtenir un prêt immobilier en raison de leur âge avancé. Pourtant, accéder au prêt bancaire à l'approche de la retraite, ou pendant, est aujourd'hui possible. En effet, les banques proposent maintenant des prêts « seniors » conçus pour cette clientèle.

Banques et assureurs

Bien qu'auparavant les banques et assureurs se montraient réticents à prêter de l'argent à leurs clients en fin de vie active, il est en effet aujourd'hui possible pour les seniors de se voir proposer des prêts immobiliers adaptés à leurs besoins spécifiques.

Des prêts adaptés au profil des seniors 

Plusieurs banques ont créé des crédits seniors qui prévoient une baisse de la mensualité lors du départ en retraite afin de maximiser le montant emprunté.

L'assurance de prêt pour les seniors 

Pour accéder au prêt immobilier quand on est senior, il est nécessaire comme tout emprunteur de bénéficier d'une assurance de prêt afin de garantir l'emprunt, celle-ci étant systématiquement exigée par les banques pour accorder un crédit. Un emprunteur âgé de 60 ans ou plus étant généralement considéré comme un profil « à risques », les banques proposent aux seniors une assurance de groupe dont les intérêts sont majorés. Aussi, il est courant que l'adhésion à leur contrat d'assurance ne soit plus possible passé 65 ans. Dans ce cas, il leur est recommandé de recourir à une délégation d'assurance car il est permis d'y adhérer jusqu'à l'âge de 85 ans en moyenne.

Emprunter lorsqu’on est senior avec risque aggravé de santé 

Grâce à la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) les emprunteurs senior et/ou de santé fragile peuvent accéder plus facilement au prêt qu'auparavant.
N'hésitez pas à prendre contact avec le courtier en assurance-emprunteur.com afin de bénéficier de l'offre d'assurance la plus adaptée à votre profil.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire