lundi 22 avril 2013

Assurance emprunteur et maladies chroniques


Explications sur la souscription de votre assurance emprunteur si vous souffrez d'une maladie chronique 

Il est presque impossible de se voir accorder un prêt immobilier sans qu'il ne soit garanti par une assurance emprunteur. Et dans le cas où vous souffrez d'une maladie chronique, il peut s'annoncer particulièrement difficile pour vous d'obtenir cette assurance. Le dispositif de la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) peut cependant vous permettre d'accéder plus facilement à l'assurance emprunteur.

Le parcours de votre obtention d'assurance emprunteur en cas de maladie chronique 

Vous êtes atteint(e) d'un cancer, êtes séropositif ou souffrez d'une autre maladie chronique ? 
Ce n'est pas parce que votre espérance de vie est raccourcie que vous ne pouvez plus vous lancer dans de nouveaux projets comme l'achat d'une résidence ou encore la création de votre entreprise. Mais les banques et assureurs considèrent que vous représentez des risques à couvrir trop importants et peuvent donc refuser de vous accorder leur assurance classique.

Refus assurance emprunteur risque maladie chronique 

Sur la totalité des demandes d'assurance de prêt soumises chaque année par les candidats à l'emprunt, environ 13% proviennent de personnes présentant des risques aggravés de santé. Et parmi ces demandes, de nombreuses personnes essuient un refus d'assurance emprunteur en raison du risque aggravé de santé qu'ils représentent (sur-poids, hépatite, diabète...).

Le dispositif AERAS 

La convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) favorise l'accès à l'assurance emprunteur et au prêt des personnes atteintes ou ayant été atteintes d'une maladie. Dès lors qu'une personne se voit refuser l'octroi d'une assurance classique en raison de risque aggravé de santé, son dossier de demande d'assurance emprunteur est transmis à un service médical spécialisé pour un deuxième examen. Après cet examen, s'il n'est toujours pas possible d'accorder une assurance, le dossier est alors transféré à un 3ème niveau pour être réétudié par des experts médicaux.

Pour que ce dispositif ce déclenche, il faut toutefois respecter les conditions suivantes : 


  • ne pas être âgé(e) de plus de 70 ans au terme de l'emprunt
  • ne pas dépasser un montant total emprunté de 320 000 € 


Des demandeurs d'assurance emprunteur découragés 

Bien que la convention AERAS ait été mise en place pour aider les personnes malades à obtenir une assurance emprunteur et qu'elle permit en 2011 l'accord d'une assurance à 94 % des personnes à risques aggravés de santés (chiffres de la Fédération des assureurs), près de la moitié des demandeurs avec risques aggravés de santé ont abandonné leurs démarches à cause des divers questionnaires de santé à remplir et des examens médicaux auxquels on leur demande de se soumettre.

Le risque d'invalidité parfois non couvert par les assureurs 

Concernant certaines maladies, les propositions d'assurance faites dans le cadre d'AERAS n'incluent pas la garantie d'invalidité. En effet, cela peut être le cas pour la sclérose en plaques (SEP) car il s'agit d'une maladie évolutive menant progressivement et inévitablement à l'invalidité, et les assureurs ne souhaitent pas prendre en charge ce risque trop élevé. Le problème, c'est qu'aucune banque n'accorde généralement de prêt immobilier sans au minimum obtenir en garantie une assurance décès-invalidité.

Des assurances emprunteur jusqu'à 4 fois plus chères 

Une fois tous ces obstacles surmontés, vous accédez à l'assurance emprunteur. Mais à quel prix ?
Et bien, le coût d'une proposition d'assurance emprunteur avec risque aggravé de santé peut être de 3 à 4 fois plus élevé que celui d'une assurance standard, ce qui peut vraiment plomber le coût total de votre emprunt immo.

Conseils assurance emprunteur risque maladie chronique 

Un accord d'assurance emprunteur étant valable pendant plusieurs mois, il vous est recommandé d'anticiper vos recherches et démarches d'assurance car remplir des questionnaires de santé et passer des examens médicaux peut vous demander un certain temps.

Faites jouer la concurrence entre un maximum d'assureurs afin d'accéder à l'offre d'assurance emprunteur risque aggravé santé la moins chère du marché et limiter ainsi le coût de votre emprunt immobilier.  

1 commentaire:

  1. C’est vrai qu’en cas de maladie, vous verrez votre prêt refusé par l’établissement mais pour vous assurez de trouver la meilleure assurance, confiez vous à un courtier de l’As du Grand Lyon

    RépondreSupprimer