lundi 7 octobre 2013

Emprunt : capacité d'endettement

Emprunt immo : la capacité d'endettement que vous devez respectez pour emprunter 

Un crédit immobilier en perspective ? Avant de vous précipiter à la banque, réalisez un bilan de vos revenus afin de déterminer votre capacité de remboursement et d'éviter de perdre du temps en vous heurtant à un refus catégorique de la part de votre banquier.

On appelle taux d'endettement la partie de vos revenus que vous consacrez mensuellement au remboursement de votre crédit. Aucune loi n'impose une limite de taux d’endettement aux emprunteurs pour obtenir leur crédit immobilier. Mais les banques fixent un plafond de 33 % de la part des revenus de l'emprunteur. Cela signifie que si vous excédez ce taux d'endettement de 33 %, vous risquez fort de vous voir refuser votre crédit immobilier.

Certaines banques peuvent revoir ce taux d’endettement moyen de 33 % à la baisse ou à la hausse (varie de 30 à 35 %) selon la part de revenus qu'il reste à l'emprunteur après remboursement de sa mensualité et donc de sa capacité financière.

Diminuez votre taux d'endettement pour rembourser sans contrainte votre crédit immo 

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, vous vous engagez à le rembourser sur une longue période de remboursement (10, 15, 20, 25 ou 30 ans). Afin de mieux vivre ce remboursement tout au long de l'emprunt, il vous est conseillé de réduire autant que possible ce taux d'endettement : vous conserverez ainsi votre capacité financière et pourrez alors consacrer une autre partie de vos revenus au financement d'un projet de travaux dans votre logement ou encore d'un voyage.

Le calcul du taux d'endettement 

Votre taux d'endettement se calcule de la manière suivante : 


  • Notez le montant de vos revenus mensuels (salaires et/ou autres revenus professionnels) 
  • Ajoutez-y les pensions que vous recevez (pension alimentaire, retraite, handicap...) 
  • Sur le montant obtenu, enlevez toutes les charges mensuelles que vous payez (facture d'eau, d'électricité, montant du loyer...). 

Vous obtenez alors le montant qui est à votre disposition pour vos dépenses courantes de la vie. C'est sur ce montant que se base la banque pour accepter ou non de vous accorder un crédit immobilier. S'il vous reste par exemple 600 euros, le calcul est le suivant : 600 x 33 % =198. La banque devrait donc accepter de vous prêter de l'argent à hauteur d'un remboursement mensuel de 198 €.

Vous avez déjà emprunté avec un taux d'endettement supérieur à 33 % ? Si oui, qu'est-ce qui vous a permis d'obtenir votre crédit immobilier ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire